Partagez | 
 

 I have no story to be told; But I’ve heard one of yours ~ PV

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Charlie Rosenberry

Humainavatar

Messages : 87
Date d'inscription : 04/12/2011
Age : 23
Localisation : Mystic Falls
MessageSujet: I have no story to be told; But I’ve heard one of yours ~ PV   Dim 4 Mar - 13:03

Code by Holliday
Charlie & Rebekah



Pour une fois depuis des semaines, je me levai de bonne humeur. Les arbres étaient toujours dépouillés de leur feuillage émeraude, mais le ciel était d'un bleu clair et pur, comme il pouvait l'être en plein hivers. Mais quelque chose me chiffonait encore, et pas des moindres : depuis que j'étais arrivée à Mystic Falls, excepté des points exécrables en mathématique, il ne se passait rien. J'avais espéré tellement plus de ma venue ici, que j'avais l'impression de perdre infiniment mon temps.

J'avais passé les deux dernières années de ma vie à faire des recherches, souvent au péril de ma vie et de ceux qui souhaitaient m'aider, pour retrouver la trace de Katherine. Mais comme souvent, lorsque l'on cherchait une chose, des milliers d'autres nous tombaient dessus.

J'avais donc eu le plaisir et l'honneur d'apprendre l'existence des loups-garou et des sorcier Je ne pouvais m'empêcher de me demander quand allait-ton découvrir les lutins de Cornouaille et les elfes d'Autremonde. Je savais que je m'étais embarquée dans quelque chose de bien trop grand pour moi. Mais mes parents étaient morts à cause de Katherine Pierce. Et je voulais savoir pourquoi, et surtout par qui.

J'avais donc décidé que cette journée ne serait pas inutile. Il était hors de question que je reprenne l'habitude d'une petite vie tranquille, avec des amis de lycée normaux et des ennuis scolaires banals. Je ne devais pas oublier pourquoi j'étais ici, et à quel point c'était important.

Je mis donc des habits confortables : une jeans, un pull et une grosse écharpe suffirent par l'étrange temps qu'il faisait, et je pris la route de la bibliothèque de Mystic Falls. Il était clair qui quiconque ne connaissant pas l'existence des vampires trouveraient les archives de cette institutions d'un ennui infini, mais pour les gens comme moi, c'était une mine inépuisable d'informations.

Je ne savais plus trop par où chercher, en réalité... Après avoir appris l'existence de Katherine, j'avais compris qu'elle s'était faite de nombreux ennemis, mais aucuns n'avaient le profil. Qui avait pu laissé une trainée de sang dans les ancêtre de cette femme? Et pourquoi?

Elle-même était presque introuvable. Comme si elle se cachait. Car effectivement, cela aurait été bien plus facile de lui poser directement la question. Après tout, elle était quand même mon arrière arrière arrière arr.. grand-mère. Je ris entérieurement à cette pensée. Je me demandais quelle serait sa réaction si j'osais l'appeller mami.

Je restai trois heures complètes à la bibliothèque, et ne la quittai qu'en fin d'après midi, les bras chargés de notes. Passant devant le parc, je décidai de m'y installer un peu, histoire de rassembler ce que j'avais pus dégoter.

Je m'assis sur une racine d'arbre peu humide, et commençai à feuilleter ma nouvelle documentation. Prenant un air concentré, et un bic, je murmurai tout haut sans même m'en rendre compte
:

- Bien. Katherine s'est fait pourchassée un peu partout dans le monde, jusqu'à ce qu'elle se pose un bout de temps à Mystic Falls...

Je posai ma tête contre le tronc d'arbre, et mordillai le bout de mon bic.

- Pourquoi elle?

Je commençai à griffoner quelques idées sur un papier, mais sans grande conviction. Là-dessus non plus, je n'avais jamais trouvé d'informations, et pourtant, c'était la clef de tout. Si je trouvais pourquoi on voulait la peau de Katherine Pierce, je découvrirais pourquoi on a voulu celle de mes parents.


Dernière édition par Charlie Rosenberry le Lun 19 Mar - 10:02, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Rebekah

avatar

Messages : 35
Date d'inscription : 03/03/2012
MessageSujet: Re: I have no story to be told; But I’ve heard one of yours ~ PV   Lun 5 Mar - 9:58

Rebekah un sourire en ce matin si particulier, elle se sentait enfin revire après des années dans un cercueil une dague dans le coeur. Elle savait qu'elle devait profiter de ce moments si matinal pour trouver une proie qui lui permettrait de se nourrir après 90 ans sans la moindre goutte de sang. Elle sentait sa gorge asséchée la brûler de faim. Apres une longue douche un sourire sur les lèvres, elle s'habilla d'un manière aussi élégante que séduisante.

Elle portait un haut plutôt long qui tombait sur ses hanches un peu ample pour passer au dessus de son jean slim. Une ceinture rapprochait le haut a niveau de son bassin. Un joli collier un peu grand poser sur sa poitrine et les boucle d'oreille du même style un peu longue. Elle mit une touche de mascara pour faire ressortir ses yeux noir et pénétrant et un rouge à lèvre très clair apportant une simplicité de caractère.

Une fois prête, elle sortit de son nouveau chez bien que son frère Nik ne soit pas la, elle aurait bien aimé lui faire un bisous avant de s'absenter pour la journée. Elle avait passer des années aux cotés de son frère dans l'espoir qu'il réalise son rêve de toujours, trouver le double, le sosie... C'est Katerina à l’époque mais elle avait était transformée en vampire et elle ne pouvait plus servir a rien aujourd'hui. Nik voulait juste lui faire payer, mais ils la pourchassaient encore.

une fois dehors, elle se promena un moment s'éloigna de Mystic Fall pour trouver un repas digne de se nom. Rebekah finit par le trouver. elle s'approcha de lui comme pour le séduire, elle n'eut aucun mal et l'effraya par la suite en lui montra les crocs. L'individu encore jeune voulu s'enfuir en courant et elle le rattrapa en deux milliseconde pour faire durer le plaisir. Elle mordit violamment.

Le gout subtile qui glissait dans sa gorge lui rappelait a quel point c’était bon de se nourrir d'un humain sans défense. Elle laissa le liquide chaud la remplir et la rassasier. Elle se sentait a nouveau elle même et pris le chemin du retour après avoir enterrer rapidement l'individu mort suite a l'absence de sang dans son corps. Le corps inerte et froid était enterrer dans la foret la ou personne, elle l’espérait ne le trouverais. Des recherche aurait peut être lieu mais rien de mirobolant.

Rebekah retour en ville et alla faire un tour vers le parc cherchant quelque chose a faire étant donnée qu'elle n'avait pas eu de nouvelle de son frère depuis longtemps. Elle marcha sans faire attention autour d'elle. Un regard indifférent se manifestait dans ses yeux et ses mouvement fluide et lent la rendait particulièrement charmante. elle glissa une main dans ses cheveux avant de percuter deux jambe au milieu du passage.


" Faite donc attention, mettez vous plus loin que dans le chemin pour vous détendre. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Charlie Rosenberry

Humainavatar

Messages : 87
Date d'inscription : 04/12/2011
Age : 23
Localisation : Mystic Falls
MessageSujet: Re: I have no story to be told; But I’ve heard one of yours ~ PV   Mar 20 Mar - 7:33

Toutes à mes runminations et à mes sombres pensées, j'avais du mal à détacher mon esprit de mes papiers. L'histoire de Mystic Falls s'étalait sous mes yeux, et je tentais tant bien que mal de trouver parmi ce tissu de mensonge les traces de cette race qui avait ruinée ma vie : les vampires.

Je me demandai aussi comment personne ne pouvait se rendre compte de la présence incongrue des frères Salvatore. Les mêmes noms, les mêmes âges, les mêmes visages. C'était presque à croire que les gens se cachaient. Qu'ils ne voulaient pas savoir. Mais après tout, c"était sûrement beaucoup mieux pour eux. Soudain, Je sentis quelqu'un buter dans mes jambes. Déboussolée, je faillis tomber, mais me retins de justesse. Mes feuilles par contre, elles, n'eurent pas cette chance. Elle s'étalèrent partout devant la jeune femme, qui d'ailleurs, me lança d'un air hautain
:

- Faite donc attention, mettez vous plus loin que dans le chemin pour vous détendre.

Etonnée et tout d'abord furieuse, je levai mes yeux clairs furibonds sur la silhouette. Mais j'étais éblouie par le soleil qui arrivait droit dans mes yeux. Je trouvais sa remarque tout à fait scandaleuse. Je n'avais jamais vu un comportement pareil, quoi que, peut-être en primaire. Non seulement j'étais bien loin du chemin, mais en plus, carrément contre un arbre ! Disons que je ne pouvais pas être moins dans le chemin que cela.

- Faites donc attention, vous pourriez faire de mauvaises rencontres dans un coin aussi éloigné du parc, dis-je d'un tont acerbe et mécontent.

Je détestais les gens qui se pensaient tout permis. Ce n'était pas parce qu'ils étaient mieux nés que les autres qu'ils valaient mieux. Non, c'était même souvent le contraire. Je me levai donc, histoire de ne pas donner d'avantage de taille à la pimbêche qui m'avait sortie de mes pensées.

Je me positionnai de sorte que le soleil soit caché par son visage. Son visage. J'avais appris à reconnaître les créatures surnaturelle très vite. Cela donne une longueur d'avance qui n'était pas à négliger, même si sans aide, c'était cuit. Une bague, ornée de Lapis Lazuli. Une peau parfaite, une pose maîtrisée. Un regard perçant, qui revenait incessament sur ma nuque. Vampire.

Mystic Falls regorgeait de vampires... J'avais encore une fiole de verveine dans la poche de mon jeans. Mais ce n'était pas une éventuelle bagarre qui m'inquiétait le plus. Non. Le fait était que je connaissais le visage d'ange de cette apparente jeune femme.

Un avantage de plus, me direz-vous ? Eh bien, si j'avais pus me souvenir d'où, ça l'aurait peut-être été. J'avais fais tellement de recherches sur les vampires, que j'avais en tête les visages de beaucoup d'entre eux, ne serait-ce que par portraits. Mais jamais des vampires jeunes, insignifiants, et sans aucun pouvoir. Juste les vampires puissants, qui savaient se servir de leurs capacités comme personne, et avaient des relations à perte de vue.

Et pour cette magnifique jeune femme blonde, c'était presque marqué sur son visage qu'il ne fallait pas la faire chier. Gloups.

Que faire ? Dire pardon madame la vampire, jle referai plus, et le juré sur le verveine que je sentais serré contre ma cuisse ? Non. Peut-être n'avait-elle pas faim. De toute façon je ne ferais pas le poids, j'étais lucide. Autant continuer de faire semblant
.

- Enfin, je suppose que vous savez vous défendre.

Eh, Charlie, on a dit FAIRE SEMBLANT. Il te faut des crocs sur la gorge pour la fermer ? Mais je n'y pouvais rien, je ne supportais pas de la voir se comporter comme une déesse sous prétexte que je n'étais qu'une simple humaine.

Elle n'était pas une déesse. Elle était un monstre.

Je commençais à rassembler mes affaires, espérant de tout coeur qu'elle ne remarquerait pas les prénoms familier souligner au fluo : Salvatore, Petrovia...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Rebekah

avatar

Messages : 35
Date d'inscription : 03/03/2012
MessageSujet: Re: I have no story to be told; But I’ve heard one of yours ~ PV   Lun 9 Avr - 6:02

Ah... C'est pas vrai, c'est maudit humain insouciant et bête.... bon on peut dire que Rebekah était aller un peu loin dans sa réflexion. Elle reconnaissait que la jeune femme était pas dans le chemin traçait du parc, mais dommage pour elle, c'était le chemin qu'avait prit Rebekah. Bien entendu, cette dernière comme dans ses habitudes quand elle était seule, était perdue dans ses pensées et n'avait pas vu la jeune humaine.

Rebekah remarquant un tas de document que la jeune femme semblait lire attentivement. Elle avait surligner un tas de mot en jaune fluo. Elle ne s'y attarda pas plus mais curieuse, elle regarderait par la suite. C'était plus fort qu'elle, il faillait toujours qu'elle sache ce qui ne la concernait pas forcement.

Rebekah croisa le regard furibond de cette jeune femme et sentit naître en elle, une certaine colère. Elle ne voulait pourtant pas s'énerver dans Mystic Fall de peur que l'on de couvre sa nature. Une nature qu'elle commençait a trouver dur a gérer dans ce genre de situation.Les émotions et sentiment de la vampire était en permanence. Ce qui provoquait la colère qu'elle commençait a avoir pour cette personne inconnue.


- Faites donc attention, vous pourriez faire de mauvaises rencontres dans un coin aussi éloigné du parc

L'humaine semblait particulièrement mécontente ce qui ne faisait qu'augmenter la colère qui veillait en Rebekah. Bien qu'elle ne voulait pas s'énerver à cause d'une bêtise me direz vous ! La jeune femme était plutôt belle, Ses cheveux d'un blond comme les blé avec des mèches de couleur châtain clair. C'est joli le mélange des deux couleur. Rebekah n'aurait pas su dire si c'était naturelle ou non.

Ses yeux, elle avait fixé Rebekah se qui lui permit de les détailler. Rebekah avait tout d'abord vu l'émotion transmise par la jeune humaine qui était plongée dans ses pensées que Rebekah avait trébuché. des yeux vert, sublime, non mais vous les voyez ? Une couleur émeraude, il faut dire que la couleur préférée de Rabekah est les vert.

Pour elle la couleur a beaucoup de nuance différente et comme elle tient a le faire remarquer à tous, c'est une couleur qui peu apporter une liberté incroyable. Vous n'êtes pas d'accord ? Ecoutez un peu, le vert, c'est la nature dans son ensemble non ? La nature et la décision de vivre dans la nature à l’écart de tout n'est ce pas la liberté ?

Ne nous éloignons pas trop de cette jeune femme, ses traits fin et doux laissent comprendre que la nature la gâtée de plein de belle chose. Cependant, Rebekah vit tout de suite que la jeune humaine la détaillait aussi. Elle n'en fut pas offusquée mais comme beaucoup de gens dans cette ville commençait a être au courant pour les vampire, Rebekah eut peur qu'elle le crie et parte en courant.

Oui il faut dire que, ils n'ont pas vraiment de chance à ce point là mais une chose la rassura, soit elle n'était pas au courant, soit elle le savait mais elle n'avait pas peur ou elle ne montrait pas. C'était surprenant de voir une humain rechercher des embrouilles de nos jours. En règle général, quand on voit une femme avec une tel assurance c'est qu'elle n'est pas en tord qu'elle veut son dut.

Elle n'avait pas tord elle, mais Rebekah trop bornée pour se rendre compte de l'absurdité de ses paroles, la regardait sans même lâcher prise. Mais bon, la jeune femme femme reprit après ce moment de silence pour que l'une comme l'autre se dévisage.


- Enfin, je suppose que vous savez vous défendre.

Ah.... une qui sait voyons, elle ramasse ses affaires : Petrova.... Mais que c'est intéressant. elle faillit dire qu'elle quelque chose et se ravisa sur ses paroles. pour se faire une amie ? Ah oui, des excuses, et ensuite tu peus lui poser des question dans une situation pareille. Elle était intelligente tout de même, il ne faillait pas croire que le fait d'être bornée empêcher l'intelligence de se développer.

Excuse moi, je me suis emballée pour rien... (c'est un peu trop de la part d'une vampire c'est sur mais c'est sincère de la part de Rebakah.) Laisse moi t'aider à ramasser tes feuilles.

Elle ne comptait pas fouiller, mais plutôt en discuter avec elle. Un débat, c'est toujours intéressant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: I have no story to be told; But I’ve heard one of yours ~ PV   

Revenir en haut Aller en bas
 

I have no story to be told; But I’ve heard one of yours ~ PV

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Maple story
» Love et Story
» Maple Story ^^
» Yuki de Anzu Story !
» World Wrestling Entertainment [ EWR Story ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Mystic Falls :: Parc-