Partagez | 
 

 C'est un joli soir pour mourir - Rebekah

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Damon Salvatore

Modérateuravatar

Messages : 208
Date d'inscription : 19/11/2011
Age : 24
Localisation : Dans les bars de Mystic Falls, à traquer sa future proie
MessageSujet: C'est un joli soir pour mourir - Rebekah   Sam 10 Mar - 2:44

Damon Ҩ Rebekah
« C'est un joli soir pour mourir, et si ta main tremble dis toi qu'il faut juste partir. [Saez]»


On voyait que l’été n’était plus très loin. Mystic Falls avait de plus en plus de journées ensoleillées. Et on pouvait même voir des filles jeunes et fraiches se balader en jupe dans les rues de la ville. Apetissant tout ça. Dans tous les sens du terme. Enfin, tout ça pour dire que ces chers rayons de soleil étaient les biens venus. Je détestais le froid, l’hiver et la neige. Et encore plus depuis que ma transformation avait été achevée. Devoir mettre des pulls, des capuches, sentir la pluie et ses gouttes glaciales giclées contre votre visage, oh non, vraiment, très peu pour moi.

Et comme Mystic Falls avait toujours été une bonne petite ville, les dirigeants, sheriffs et tout le tralal de la ville, avaient décidé de procéder à l’ouverture du feu de camp. Et je dois dire, que c’était l’une des seuls choses que le nouveau Conseil des Fondateurs avait réussi à faire, quelque chose de bien. En effet, avant ce feu n’existait pas. En même temps, nous n’avions pas vraiment besoin de ça. Et avec cette foutu chasse aux vampires de 1864, le conseil n’avait pas trop le temps d’aller couper le bois. C’est même assez contradictoire, étant donné que pour l’instant à en croire les rumeurs, il y aurait autant de vampire à Mystic Falls qu’à l’époque. A croire qu’on se fait plus discret. Ou alors que le Conseil est plus bête, ce qui ne m’étonnerait pas quand on sait que des loups-garous sont à la tête du groupe… Passons.

Et comme je n’avais rien à faire, sois dit en passant, je me rendais compte que j’avais de moins en moins à faire en ce moment… Ouais, il faudrait peut-être que je me décide à bouger mon corps d’Apollon à la recherche de nouveaux indices ou alors je finirais par le perdre, mon corps. Et j’avais donc décidé de me rendre au feu de camp. Pour plusieurs raisons : peut-être arriver à parler à Charlie - ouais, je ne l’avais plus vu depuis ce fameux bal - planter quelques pieux pour montrer oh combien je les aime, ces autres buveurs de sang, ou alors simplement boire avec tatie Jenna. Même si je doute qu’elle soit là. Pourquoi ? Je ne sais pas, trop vieille… Bon, allez, j’arrête. J’ai un siècle de plus qu’elle. Sauf que moi je n’ai pas de rides… Chut, d’accord !

Nombre de jeunes gens étaient déjà là, un verre de bière ou d’autres substances à la main. Ils offraient un de ces verres à l’entrée. Parfait, au passage je m’en saisis d’un. Droite, gauche. Personne que je ne connaissais en vue. Bon. Tout en continuant à marcher, je sentis l’odeur du sang. C’était à prévoir. La nuit, l’alcool, un petit accident était vite arrivé. Heureusement pour lui ou elle, je savais me contrôler, et on ne m’appelait pas L’éventreur. Ah ça, quand on se prive trop longtemps… Je l’ai toujours dit. Autant commencer directement, ainsi on peut plus facilement se contrôler dans le futur. J’en suis la preuve vivante.


Au loin, j’aperçu une jeune fille blonde, assise toute seule près du grand feu. Parfait, une proie parfaite. Mais tandis que je m’approchais, je reconnu petit à petit la créature. Qui n’était qu’autre que Rebekah, la vampire originelle. Ouais… Enfaite je ferais peut-être bien de faire demi-tour… Ouais non, tant pis. J’étais déjà devant elle. Je m’assis donc à ces côtés. Oh, ce n’était pas que je ne l’aimais pas… Disons que réciproquement nous n’avons pas toujours eu des liens amicaux très élevés. C’était plus de la partie et du domaine de l’ironie.

- Rebekah… Alors la vieille, on est revenue à Mystic Falls ?

Là, elle, elle était plus vieille que moi. Tatie Jenna n’avait aucune chance de rivaliser avec miss Rebekah.

fiche par century sex.

_________________


Dernière édition par Damon Salvatore le Ven 23 Mar - 7:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Rebekah

avatar

Messages : 35
Date d'inscription : 03/03/2012
MessageSujet: Re: C'est un joli soir pour mourir - Rebekah   Mer 14 Mar - 6:20

Rebekah avec un la main et le sourire ravageur ne pouvais que faire des jalouses. Oui certes, elle ne cherchait pas cela se soir. Une simple soirée pour mettre un peu le raffut dans une soirée organisée par ses maudit humain membre du Conseil. Ah le Conseil, une bande d'abrutit non fin qui cherche à réduire le nombre de vampire à Mystic Fall... Le plus affolant pour cette vampire originelle, c'était que celui qui dirigeait ce Conseil n'est autre que nos pire ennemie. Eh oui, le maire est un loup quoi de plus stupide que d'élire un maire pareille mais bon passons à autre chose....

La soirée... ou non le feu de camps.... une bonne initiative quand, il faut réunir les vampires de la ville et leur tendre un piège. Mais contente de sa nouvelle trouvaille la semaine dernière, elle s'était vêtu d'un simple petit haut uni et d'un jean moulant. Quelques bracelets aux poignets, une bague et un sourire rassurant et enchanteur. Elle regardait son verre comme ci quelques choses flottait dedans. Cela lui rappela quelques soirées bien arrosés dans le passées. Oui elle avait rêvé plusieurs fois que elle pourrait un jour s'amuser comme une adolescente. Mais cette période la bien passée depuis longtemps.

Rebekah se mit a regarder le feu, les flamme si majestueuse et colorée lui faisait mal aux yeux. Elle craignait le feu depuis toujours même avant d'être vampire. Elle détourna le regard mais ne resta pas loin pour admirer une telle beauté. *Rah.... non * elle ne voulait pas de compagnie mais elle devrait bien l'être a présent. Elle avait je pense quelques comptes a régler avec certaine personne. Le mensonge, elle avait horreur de ça mais elle savait bien que si elle commençais a avoir de la compagnie de ces humains poltrons et arrogant elle devrait le faire. Glissant une main dans ses cheveux, elle appreçu un homme pas très vieux, plutôt bien fait.

Rebekah le regardait d'un oeil abstrait. Ne voulant pas semblait indiscrète ou même intéressée. Raffiné, bien habillé, plutôt souriant mais que demander d'autre pour passer une bonne soirée. Elle aurait de quoi se nourrir mais aussi une personne avec qui s'amuser pour finir ce feu de camps qui semblait un peu morne. Elle l'observait subtilement quand elle vu..... * Oh non mais dit moi que je rêve..... Damon * Elle perdit tout sourire mais le laissant venir. Elle ne pouvait plus partir, c'était trop tard il était là.

L'idée ne lui plaisait pas trop mais bon elle pourrait s'abstenir d'être désagréable pour essayer de profiter de cette idée peu appropriée dans un moment pareille. simplicité, élégance et une certaine gentillesse dans sa façon d'être pour ne pas faire fuir le nouvel arrivant. Il s'assit... pas très rassuré mais au moins, elle n'était plus seule. * Ah sa voix... * Il prend de bonne initiative mais des fois il vaudrait mieux qu'il se taise. Rebekah bien que vieille restait une joli et craquante jeune femme.
- Rebekah… Alors la vieille, on est revenue à Mystic Falls ?

Question débile, réponse débile :

" ça ne se voit pas dit moi. c'est ma ville natal après tout... Et pour une fois, je compte rester un moment "

Sourire, grand, immense, provocateur, qu'est ce qui peut être mieux pour de bonne vieille retrouvaille. Depuis quand ne l'avait-elle pas croisé ? * Hum mais bon qu'elle importance après tout. * Que pouvait-il bien se passer ensuite ? Finir chez lui, bonne idée se rapprocher d'Elena. * Trop sadique * Une envie de tuer ? * Sadique mais normale entre vampire * lui risquait plus qu'elle * Oh et puis non trop banale. * On verra bien de toute façon pourquoi tout prévoir ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Damon Salvatore

Modérateuravatar

Messages : 208
Date d'inscription : 19/11/2011
Age : 24
Localisation : Dans les bars de Mystic Falls, à traquer sa future proie
MessageSujet: Re: C'est un joli soir pour mourir - Rebekah   Jeu 12 Avr - 10:46


Haaaa. On ne pouvait pas dire que j’appréciais Rebekah. Ce n’était pas une fille qu’on appréciait. A part Klaus peut-être, le seul qui devait vraiment l’aimer. Ooouh, je suis méchant. Disons qu’avec Rebekah, je ne l’aimais bien que lorsqu’on passait au lit. Là ça devenait vraiment intéressant. Elle était endurante étant elle aussi un vampire. Et bonne, il fallait l’admettre. Quoiqu’il en soit, à part ça, on n’avait pas tellement en commun. Enfin si, l’attrait du sang. Même si bon, c’était commun à tous les vampires. On serait alors une grande famille… Oui, tous ensemble, tenons nous la main et brûlons les pieux ! Hourra. Plutôt mourir.

Enfin, elle ne partit pas lorsque je viens à sa rencontre. Un bon point. Même elle ne pouvait pas repousser mon corps. Moi, narcissique ? Que nenni, j’étais réaliste, voilà tout. Et puis franchement, qui allait dire le contraire ? Pas vous là, non, je sais bien. Ou peut-être Charlie. Ouais, ça devait être la seule fille sur cette planète qui ne rêvait pas de me sauter dessus. Et c’était réciproque. Oh pas qu’elle n’était pas à mon goût, disons que je la considérais autrement, voilà tout. On avait une relation privilégié, si ce n’est pas la classe ça !

J’appris que la vieille vampire originelle comptait rester un petit moment à Mystic Falls. Damned. Ce n’était pas des plus réjouissants. Si on devait en plus voir la famille Mickaelson venir en ville pour une durée indéterminée, on n’était loin d’être sorti d’affaire. Décidemment, cette petite bourgade n’était plus vraiment en sécurité pour les humains. Il y avait tellement de créatures surnaturelles… Oh, certes, j’en faisais partie, mais je faisais aussi partie du conseil des fondateurs, officiellement je n’étais pas une menace. Officieusement, c’était tout autre chose.

Je m’approchais encore un peu de Rebekah. Après tout, c’était la seule distraction dans ce feu de camp de jeunots. Et j’avais envie de m’amuser moi aussi. Quitte à faire une trêve avec l’ennemi. Dans une chambre, ce serait encore mieux ! « T’as pas envie de t’amuser un peu ? » J’avais une folle envie de sang. Et du vrai, pas du surgelé. Celui qui coulait dans les veines, celui qui rendait fou.

Jetant un coup d’œil autour de nous, j’aperçu deux jeunes enlacés l’un à l’autre. « Là-bas, un casse-croute, ça te dit ? » Je lui fis un petit clin d’œil. Et je me dirigeais déjà faire nos futurs dîners.


Spoiler:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: C'est un joli soir pour mourir - Rebekah   

Revenir en haut Aller en bas
 

C'est un joli soir pour mourir - Rebekah

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [B] Vivre pour mourir
» Et quand vient le soir, pour qu'un ciel flamboie, le Rouge et le Noir ne s'épousent-ils pas ? [Libre]
» L'Etoile Du Soir
» QUI QUI VA AU K'FÉE DEMAIN SOIR POUR LA TEUF DE LA ZIC ?
» Survivre ou mourir ? ▬ Alexi, Akemi & Emma

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Mystic Falls :: Feu de Camp-