Partagez | 
 

 Amusons nous ensemble [Constance]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

Invité

MessageSujet: Amusons nous ensemble [Constance]   Dim 18 Mar - 9:15

Depuis que je suis sorti de mon cercueil, je croque la vie à pleine dents, que ce soit au sens figuré comme au sens propre. Je profite de chaque instant de ma liberté et j’adore ça. Bien que je passe parfois du temps à renouer contact avec ma famille à nouveau réunie, j’aime aussi agir et sortir en solitaire. J’ai appris récemment qu’une petite fête était organisée à la forêt aujourd’hui. Les gens voulaient profiter du soleil et de sa chaleur. Je ne savais pas vraiment si quelqu’un de ma famille s’y rendrait mais je ne m’en préoccupais guère à vrai dire, je verrais bien une fois sur les lieux. J’adopte donc la tenue vestimentaire des jeunes d’aujourd’hui, je sors un jean avec un t-shirt blanc et une veste cuir noire. Leur style ne me déplait pas tellement, il me va plutôt bien à vrai dire. Après m’être lavé et vêtu, je me rends enfin à cette fameuse fête, peut-être que je trouverais une bonne distraction là-bas. Combien de temps n’avais-je pas mis les pieds ici ? Bien des années grâce à mon cher frère… Cependant, j’ai l’impression que tout est resté intact, comme dans mes souvenirs. Alors que je marche entre les arbres, j’aperçois le petit lac situé dans la forêt, autrefois il n’était pas très connu. Lorsque mon regard se pose dessus, une scène de mon passé me revient, comme une sorte de flashback.

***

- Alors Kol, est-ce l’eau qui t’effraye ou bien as-tu peur que la corde cède sous ton poids ?

Toujours provocante cette sœur, mais c’est ainsi que je l’aimais. J’attrape la corde et me jette de l’autre côté du lac afin de rejoindre Rebekah et Klaus. Nous marchâmes encore un peu puis nous allongeâmes sur l’herbe fraiche, observant le ciel étoilé. C’était Klaus qui nous avait fait découvrir cet endroit, Rebekah avait toujours adoré ce lieu depuis.

- Lorsque vous être triste, passif, ou simplement songeur, ce lieu est idéal pour vous détendre. Il vous apportera des réponses à vos interrogations. Je pensais d’abord garder ce lieu secret, puis j’ai décidé de le partager avec vous, ma famille.

Rebekah lui adressait un immense sourire. Moi, je me contentais simplement d’admirer le ciel. Je n’ai jamais été doué pour exprimer mes sentiments, mais mon silence suffisait à Klaus pour comprendre que j’appréciais également ce lieu. A l’époque notre famille était unie...

***

Comment as-tu pu me planter cette dague mon frère ? Toi qui disais que la famille comptait plus que tout. Je ne peux concevoir les raisons que tu me donnes, elles sont trop futiles pour justifier un tel acte. Tu voulais nous unir à nouveau, bien, nous sommes là, mais ne crois pas regagner ma confiance si rapidement. J’en suis venu à te détester mon frère, et pour que les choses changent, il faudra te montrer à la hauteur.

Quelque chose me tire des mes pensées, un rire. Les humains n’étaient plus bien loin. Je poursuivis donc ma route, profitant de l’air pur et affichant à l’avance un sourire sadique, j’espère qu’il y aura de bonnes proies aujourd’hui. J’arrive enfin à leur petite fête. Il y avait suffisamment de personnes pour nourrir tout un groupe de vampire, il y avait donc des chances que je trouve de quoi m’amuser un peu. L’alcool coulait à flot, les shorts et mini-jupes étaient au rendez-vous et bien sur les hommes n’en perdaient pas une pour exhiber leur torse. Moi je n’avais pas besoin de ça pour impressionner les filles. A peine arrivé et quelques regards féminins se posent déjà sur moi. Je me sers un verre de punch et commence à le boire lorsqu’une jeune femme décide de prendre la parole.


- Seulement du punch ? Tu es un petit joueur mon beau.

Je pose finalement mon regard sur elle et me force à lui adresser un sourire par politesse. Cette fille aurait du se découvrir encore plus... Autrefois, une femme portant un haut découvrant la moitié de son ventre et un short aussi court était considérée comme une prostituée. Je ne la trouvais pas plus attirante que ça, je cherchais quelqu’un de plus intéressant.

- Je n’ai pas encore trouvé la personne qui soit à la hauteur d’un alcool fort. Vous en revanche, vous feriez mieux de ne pas trop abuser de l’alcool, votre cœur ne tiendra pas la journée.

Elle doit s’en doute se demander d’où est-ce que je sors, mais l’opinion que cette femme porte sur moi ne m’intéresse pas. Je m’éloigne d’elle, posant mon regard sur chacune des personnes présentes à cette fête, à la recherche de quelqu’un qui puisse être intéressant, ou qui saurait occuper mon après-midi. Mais je les trouvais tous plus banals les uns les autres… Peut-être que je ne devais pas chercher, peut-être que cette personne viendrait à moi par elle-même.
Revenir en haut Aller en bas

Constance Martin

avatar

Messages : 70
Date d'inscription : 14/03/2012
Age : 27
MessageSujet: Re: Amusons nous ensemble [Constance]   Dim 18 Mar - 22:51

La journée avait mal commencé...J'avais du enchaînée les cours et aujourd'hui mes élèves étaient affreusement dissipés. De plus, j'avais oublié ma poche de sang en partant et pas le temps de croquer un lycéen. Heureusement pour moi, au cours de la dernière heure de la journée, un de mes élèves vient m'inviter à une petite fête dans les bois. Une quantités énormes de jeunes, de l’alcool à tout va et donc du sang et du plaisir à grande disposition. Ma journée devenait extrêmement intéressante. Je regagnais ma demeure pour me faire belle avant les festivités. Bien évidemment j'aurais pu m'y rende directement et hypnotiser mes victimes mais la séduction était un jeu bien plus excitant. Je pris donc le temps de prendre un long bain relaxant avant de me lancer dans la recherche d'une tenue qui ne passerait pas inaperçue. Une petite robe courte et rouge ou le classique du mini short ? J'optais pour la robe. Je voulais que les yeux ne me lâche pas ! Toutes les filles seraient dans leur petit short, ça en devenait vulgaire.

A vitesse vampirique, je me dirigeais vers les bois. Je repris un vitesse humaine pour découvrir que j'étais en effet arrivée à destination. Un couple, à moitié saoul, se bécotait à moitié nu. Et bien, soit j'avais mis un temps fou à me préparer soit l'alcool était trop fort pour eux. Autant dire que les deux option sont possible. Je continuais mon chemin vers la table des alcools, profitant au passage pour commencer la séduction. Je pris un verre de vodka avant de commencer la chasse. C'était presque trop facile. Ces petits jeunes n'avait pas l'habitude de voir des vraies femmes. Le festin allait commencer. J’emmenais un grand blond athlétique un peu plus loin dans les bois. Nous passâmes un bon moment tout les deux et monsieur allait se vanter auprès de ses copains. De mon coté, j'avais pu apprécier un sang aromatisé au whisky et il ne s'en souviendrais jamais. J'allais m'attaquer au prochain lorsque je sentis un odeur familière. Un vampire, que je connaissais était dans les parages. Je fus étonner de reconnaître cette odeur, cela faisait si longtemps que je n'avais pas approcher Kol de prés ou de loin. Je partis donc à sa recherche. Je ne le reconnu pas tout de suite. Il était de dos, vêtu à la mode de l'époque. Autant dire que cette veste lui allait aussi bien que son costume trois pièces de notre dernière rencontre. Le verre de punch m'étonna tout autant.

- Alors Kol, depuis quand tu te contentes d'une boisson si légère ? Lui demandais-je en riant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Invité

MessageSujet: Re: Amusons nous ensemble [Constance]   Lun 19 Mar - 6:43

Les minutes s’écoulaient et je commençais à m’ennuyer profondément. Je détestais la déception et cette fête n’était pas encore suffisamment la hauteur de mes espérances. Peut-être qu’un massacre serait un peu plus amusant ? Non... J’ai promis à ma famille de ne pas trop attirer l’attention. Mais quand ai-je un jour tenu mes promesses ? Sans doute jamais. J’affichais un léger sourire du coin des lèvres et me mis à la recherche d’une prochaine victime. Mais mon envie de tuer s’évapora légèrement lorsque je sentis cette présence. C’était une femme, ou plutôt une vampire, et apparemment elle aussi m’avait reconnu.

- Alors Kol, depuis quand tu te contentes d'une boisson si légère ?

Je me retournais vers elle et admirait cette ravissante jeune femme. L’avantage lorsqu’on est vampire, c’est qu’on garde notre beauté, et Constance se différenciait hautement de toutes les autres. Je lui adressais un sourire sincère, plutôt heureux que nos chemins se recroisent. J’admirais sa robe qui lui allait plutôt bien et qui la mettait en valeur sans la rendre vulgaire. La couleur était très bien choisie, quoi de mieux que le rouge pour correspondre à un vampire après tout ? J’attrape doucement sa main et y dépose un baiser, en référence à la première fois où je l’ai rencontré. Autrefois, la coutume était de montrer une forme de respect aux femmes à travers un baisemain, non pas à travers un grossier "tchek" ou une simple bise.

- Constance Martin, quel plaisir de te revoir. A vrai dire je commençais à m’ennuyer, mais puisque tu es là, cette fête risque de devenir bien plus amusante. Mais avant, il nous faut quelque chose de bien plus fort que de la vodka.

Je la prie de m’attendre et m’absente quelques secondes avant de revenir avec en main, deux verres remplis d’absinthe. Oui, il s’agit bien de l’absinthe ancienne, cet alcool datant du 18ème siècle et interdit dans certains pays à cause de cet effet négatif de rendre les gens un peu trop fous. Je lui adresse un regard joueur et lui tend le verre. Puis nous trinquons à nos charmantes retrouvailles.

- Alors Constance, vas-tu laisser l’alcool te faire perdre la tête ou garder un total contrôle ? Si je me souviens bien tu ne tenais pas tellement l’alcool à l’époque.

Je bois tranquillement quelques gorgées de mon verre et attend qu’elle en fasse de même. Je sais qu’elle boira son verre, et jusqu’au bout, elle déteste lorsque je la provoque que ce soit pour n’importe quel sujet. En attendant qu’elle se décide à boire, je lui montre d’un signe de tête un couple s’embrassant près d’un arbre un peu plus loin. J’avais enfin choisis mes victimes.

- Que dirais-tu de chasser un peu ? On fait rompre un couple, on en fait une petite scène dramatique et on se nourrit d’un sang chaud. Je m’occupe de la femme et de toi de l’homme. A moins que tu sois plus attirée par le côté féminin.

Faire passer un moment cruel et sanglant pour une simple pièce de théâtre dramatique, cela me ressemblait assez. Oui Constance, le Kol que tu as connu est bien resté le même, et aujourd’hui plus que jamais il a une terrible envie de s’amuser. Seras-tu de la partie cette fois-ci ou bien préfèreras-tu être sage ? J’espère que tu opteras pour la première option car c’est celle qui me parait être la plus excitante.
Revenir en haut Aller en bas

Constance Martin

avatar

Messages : 70
Date d'inscription : 14/03/2012
Age : 27
MessageSujet: Re: Amusons nous ensemble [Constance]   Lun 19 Mar - 22:15

Kol me salua d'un baise-main qui me fit très plaisir. S'il y a bien une pratique que j'aurais aimer que les humains gardent au fil des siècles, c'est bien celle ci. C'est tellement plus élégant. Cela doit venir des féministes, faudrait que j'en hypnotise une ou deux pour voir. Kol, visiblement revigorait par ma présence, parti chercher quelque chose de plus fort que ma vodka. Il n'y avait pas un nombre immense d'alcool digne d'un vampire de cet age, mais je l'attendis revenir. L'absinthe ! Il avait apparemment décider de me saouler.

- Alors Constance, vas-tu laisser l’alcool te faire perdre la tête ou garder un total contrôle ? Si je me souviens bien tu ne tenais pas tellement l’alcool à l’époque.

Il me donna un verre d’absinthe avec un air de défi. Comme au bon vieux temps. Bien entendu, je bus le verre d'une seule traite. Ce n'est pas les années qui allait changer ça, je ne pouvais m’empêcher de relever ses défis. A ce rythme là, j'allais me retrouver avec seulement mes dessus sur le dos à croquer tout les mâles qui passerait, et peut pas qu'a les mordre d'ailleurs. C'est comme cela que j'avais fini dans le lit de Damon la première fois. Mais si je me souviens bien, ce n'est jamais arriver avec Kol. Mon ami me montra un couple visiblement éméché ou en trop plein d'hormones pour en faire nos victimes. Très appétissant. Le jeune homme était, lui aussi , un sportif, c'était certain.

- Que dirais-tu de chasser un peu ? On fait rompre un couple, on en fait une petite scène dramatique et on se nourrit d’un sang chaud. Je m’occupe de la femme et de toi de l’homme. A moins que tu sois plus attirée par le côté féminin.

- Je vois que tu n'as pas changer. J'aime beaucoup cela. Par contre, ça me déçoit que tu ais oublier mes préférences. Après tout, on a toujours fait ça avec les couples. Et ce jeune homme et si appétissant...Mais attention, je veux m'amuser avant de boire. Ne me déçoit pas !

C'était à moi de le défier maintenant. De plus, l'alcool agissait un peu sur moi. Apparemment, les années d’entraînement n'ont rien pu faire à ma petite faiblesse. Je n'attendis pas une seconde. Je partis en direction des deux tourtereaux, la poitrine en avant et les jambes encore plus découverte. Je susurrais quelques obscénités à l'oreille de ma future victime avant de m'adresser à mon partenaire de chasse :

- Toujours prêt à t'amuser ? Parce que je crois que l'on va faire sensation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Invité

MessageSujet: Re: Amusons nous ensemble [Constance]   Mar 20 Mar - 7:45

Comme je m’y attendais, Constance bu son verre d’absinthe cul sec. Je commençais tout de même à me demander si j’avais bien fait de lui donner un alcool si fort, mais après mainte réflexion, je m’en fichais. Si Constance ne se contrôlait plus, soit je la laisserais faire, soit je m’occuperais d’elle, bref j’improviserais selon mon envie.

- Je vois que tu n'as pas changé. J'aime beaucoup cela. Par contre, ça me déçoit que tu ais oublié mes préférences. Après tout, on a toujours fait ça avec les couples. Et ce jeune homme est si appétissant... Mais attention, je veux m'amuser avant de boire. Ne me déçois pas !

- Je me souviens parfaitement de chacun de tes goûts. Cependant les époques changent, les goûts peuvent suivre aussi, je voulais simplement vérifier que tu sois bien restée la Constance que j’apprécie tant. Et j’espère honnêtement que tu ne doutes pas de moi après tout ce temps.


Je lui adresse un clin d’œil et Constance part en premier à la chasse. J’observais sa façon de faire, sa manière de mettre un peu plus ses formes, qui sont au passage sublime, en valeurs, mais aussi comment est-ce qu’elle allait l’aborder. Je l’avais bien remarqué, certains jeunes d’aujourd’hui n’avait plus aucune pudeur, ils fonçaient dans le tas, sans même passer par la case séduction avant de passer aux choses sérieuses. Cependant, même si les femmes paraissent comme ça, je sais très bien que malgré les apparences, elles adorent être séduites.

- Toujours prêt à t'amuser ? Parce que je crois que l'on va faire sensation.

- Comme au bon vieux temps.


La partie était lancée. Je termine mon verre d’une traite et le balance par terre. Tandis que Constance draguait dangereusement l’homme du couple, moi, j’allais m’occuper de cette donzelle qui observait mon amie d’un regard assassin. Je m’approche de la jeune femme, mais contrairement à Constance, ce ne sera pas mon physique mais plutôt mon talent de beau-parleur que je mettrais en exhibition.

- Tu es beaucoup plus séduisante lorsque tu souris que lorsque tu affiches cette mine boudeuse. Regardes ton copain, il suffit qu’une jolie femme se dandine devant lui et il t’oublie déjà. Tu mérites mieux, quelqu’un qui te respect. C’est à ton tour de le rendre jaloux, de lui montrer que toi aussi, tu sais t’amuser.

Ces simples paroles ont suffit à la séduire, je le vois à travers son regard ainsi que sa mine. Peut-être est-ce du aussi à sa consommation d’alcool. Quoi qu’il en soit le résultat est là. Elle me sourit, se mord la lèvre et m’embrasse avec bien plus de passion qu’elle avait pu donner à cet autre homme. Celui-ci, qui était focalisé sur le physique de Constance, n’avait cependant rien manqué à la scène du baiser fougueux échangé entre sa copine et moi. Sans même avoir besoin de le regarder, je ressens sa contrariété et cette haine qu’il dégage. Il s’est rapproché de nous afin de me prouver que je n’avais aucun droit sur ses trophées, malheureusement il ne sait pas à qui il a à faire. Alors que mon visage s’éloigne de celui de ma proie, son copain me bouscule et s’apprête à me cogner avec son poing, prenant bien soin d’y mettre toute sa masse musculaire pour que le coup fasse le plus mal possible. Je bloque tout simplement son poing au vol et me contente de lui mettre un coup de coude au nez, qui le fait bien évidemment saigner. Alors qu’un cri de douleur se mêle à un autre cri de stupeur, je jette un coup d’œil vers Constance et lui adresse quelques mots.

- Je crois bien que ton camarade va avoir besoin d’une bonne infirmière.

Bien évidemment, elle a tout de suite compris le sous-entendu que je lui adresse. En le faisant saigner, j’avais immédiatement ouvert l’appétit de Constance, ce qui était d’ailleurs voulu. Je laissais donc l’homme se morfondre par terre et attirais l’humaine à moi, dans un coin de la forêt où nous pourrions être plus tranquilles. J’espérais simplement que Constance ne fasse pas trop de bêtises en mon absence.
Revenir en haut Aller en bas

Constance Martin

avatar

Messages : 70
Date d'inscription : 14/03/2012
Age : 27
MessageSujet: Re: Amusons nous ensemble [Constance]   Mar 20 Mar - 10:25

Alors que je m'affairais à montrer mes formes sous toutes les coutures à ma proie, Kol utilisait ses fameux talents d'orateur ou plutôt de beau parleur pour séduire la jeune femme. Il était très doué. J'aurais presque pu y croire moi aussi. Cela se passait toujours ainsi avec mon camarade de chasse...Malgré son physique qui plaisait à de nombreuses femmes, il utilisait toujours arme différente. Peut être était ce parce que les femmes réfléchissaient plus que les hommes. D'autant plus qu'a l'age ou je les croquer, les hormones étaient dominantes.

Après un baiser plus que langoureux de la part de Kol, le jeune fougueux qui me servira de repas, se jeta sur le vampire pour lui faire la leçon. Visiblement, il n'aimait pas partager. Dommage pour un dragueur qui avait ses mains sur le corps d'une autre. Comme simple correction, Kol l’assomma avec un coude de coude bien placé. Le sang se mit à couler abondamment de son nez. L'envie de sang ajouté à l'alcool ne faisait pas bon ménage mais pourquoi résister, je pouvais faire bien me faire plaisir.

- Je crois bien que ton camarade va avoir besoin d’une bonne infirmière.

Je me contentais de sourire à Kol. Un sourire qui en disait long sur la suite des évènements. J'attirais le blessé vers moi et l'embrassa lentement. Je pouvais en même temps goûter son sang et cela me faisait frisonner. Je ne me contrôlais plus totalement. Je sentais déjà mes dents pointaient alors que je ne le voulais pas encore. Je partis avec ma victime, prétextant avoir une trousse de secours dans ma voiture. Arriver au véhicule, je me perdis pas une seconde, je lui plantais les crocs dans le cou, avec une violence que je ne maîtrisais pas. A ce rythme, j'allais tuer la moitié des personnes présentes. Ce fut ma dernière pensée cohérente. L'ivresse, aussi bien alcoolique de sanguine, venait de prendre le dessus. Je tombais dans un trou noir, ne pensant qu'au sang et rien d'autres. Je ne savais même pas qui je mordais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Invité

MessageSujet: Re: Amusons nous ensemble [Constance]   Mer 21 Mar - 10:46

Le sang de l’humaine coulait à flot dans ma gorge. Quel goût délicieux, j’avais bien choisis ma victime. Si personne n’entendait la jeune femme crier, ce n’était pas parce que je l’avais hypnotisé, non moi je préférais que ma victime puisse se défendre du mieux qu’elle pouvait avec sa misérable force. Si elle ne criait pas, c’était plutôt parce que je lui avais tranché ses cordes vocales afin d’empêcher le moindre son de s’échapper. L’humaine se débattit du mieux qu’elle put, mais j’étais bien trop fort pour elle, et en seulement quelques secondes, elle était déjà devenue un cadavre de plus. J’avais pris mon temps durant mon repas, je n’aimais pas gâcher la nourriture, surtout lorsqu’il s’agit de sang frais, alors je le lui absorbais jusqu’à ce que j’en sois complètement rassasié. J’écarte finalement, mon visage de sa gorge et essuie ma bouche sur le haut de la jeune femme avant de jeter un coup d’œil à son corps qui repose inerte sur le sol. Elle faisait vraiment peur à voir à présent... Bref, je m’apprêtais à retourner à la fête, abandonnant le corps sans vie là où je l’avais laissé, sans même chercher à le cacher. C’est alors que j’entendis plusieurs cris d’effrois venant du lieu où se déroulait la fête. Constance devait surement en faire des siennes, et moi, je ferais bien d’aller vérifier que tout ne tourne pas au drame pour elle, en ce qui concerne les humains je m’en fiche royalement qu’ils vivent ou qu’ils meurent. En quelques secondes, je me trouvais déjà à l’endroit où ces braillements avaient été poussés, et j’observais la scène qui se déroulait sous mes yeux tel un bon film d’action. Elle les tuait tous un par un, telle une harpie en colère qui n’avait qu’un seul désir, commettre le plus de morts, avoir le plus de corps à se mettre sous la dent. Je savais cependant que si Constance voulait vivre en paix à Mystic Falls, ce n’était pas un massacre qui allait l’aider, bien au contraire. Etant entre autre le responsable de son état, je me devais donc de la stopper, bien que le spectacle était plutôt jouissant. Dommage... Je m’approche de mon amie qui termine de déguster un pauvre adolescent et commence d’abord par lui adresser quelques paroles.

- Tu as suffisamment dégusté pour aujourd’hui tu ne crois pas ?

Constance ne me répond pas et se contente de me jeter un mauvais regard. Ses yeux… Je pouvais clairement constater que ce n’était plus Constance mais la bête en elle à qui je faisais face. Celle-ci laisse alors tomber le corps, me faisant croire qu’elle m’avait compris et qu’elle allait s’arrêter. Mais non... Elle se jette juste après sur un autre humain qu’elle ne tarde pas à dévorer à son tour.

- Bon d’accord, encore un, mais celui-ci sera le dernier.

Elle est en train de boire son sang comme un vampire qui n’a pas été nourri depuis de nombreuses années. Oui, Constance ne contrôlait décidément plus rien... Tandis que je la laissais vider le sang d’un dernier humain, j’hypnotisais les derniers survivants afin qu’ils pensent qu’un animal sauvage les avaient attaqué et avait fait tous ces morts. C’est alors que Constance s’apprête à se jeter une fois encore sur un autre humain innocent, mais cette fois, je l’attrape par les épaules et la plaque contre un arbre, il fallait que je la calme. J’avais été trop loin avec Constance, au fond je savais que les choses tourneraient mal, mais je sais aussi qu’elle aurait aimé que je l’arrête avant que les choses échappent totalement de son contrôle et qu’elle doive un jour en subir les conséquences. Il fallait arrêter ce carnage avant qu’il y ait trop de morts, je lui devais bien ça. Même si Constance était en ce moment une vampire assoiffée de sang, je restais plus vieux qu’elle donc plus fort, je pouvais donc facilement reprendre le contrôle de la situation. Voir Constance se débattre avec tant de frénésie lui donnait un côté à la fois sexy et sauvage, je ne cachais d’ailleurs pas mon sourire lorsque je la regardais.

- Du calme ma jolie, lorsque tu retrouveras toute ta lucidité tu me remercieras d’être intervenu.

Pourtant je la voyais insister, encore et encore, et je m’efforçais de la maintenir à mes côtés pour ne pas qu’elle m’échappe et fasse d’autres victimes. Il fallait que je l’éloigne de tout ce sang. Malgré sa résistance, je l’attrape par la taille et la porte finalement dans mes bras afin de l’éloigner de la forêt. Je nous arrête finalement tout près d’un lac, cependant je ne lâche toujours pas Constance.

- Je te préviens, si tu t’apprêtes à retourner là-bas, je te plonge dans le lac pour te dessaouler et t’attache à un arbre jusqu’à ce que ton envie de sang te passe.
Revenir en haut Aller en bas

Constance Martin

avatar

Messages : 70
Date d'inscription : 14/03/2012
Age : 27
MessageSujet: Re: Amusons nous ensemble [Constance]   Mer 21 Mar - 21:04

Mon trou noir dura assez longtemps car lorsque je repris le contrôle, je n'étais plus à la fête. J'étais allongé au sol et Kol m'y maintenait et me parlait comme si j'étais une sanguinaire....Aurait-je fais bien plus qu'un victime ? Je tentais de me remémorer encore et encore ce que j'avais pu faire. Mais cela me sembla impossible. Le seul indice que j'avais était ma sensation de trop plein et l'impression de ne pas avoir pris de plaisir. En effet, cela faisant des années que je liais rapport et dîner, avoir plein de dîner et pas de rapport ça créer forcement un petit manque. Comment un verre, un seul, avait-il pu avoir autant d'effet. Bien sur ce n'étais pas de l'absinthe de supérette mais ce n'étais pas la première fois que j'en buvais. Je n'avais pas bu de ce liquide verre depuis une centaine d'année, lors de ma dernière rencontre avec Kol, et à cette époque déjà j'avais mal réagit. J'avais dévorer un trentaine de personne et ne me souvenait plus de rien. Alors que Kol me menaçait à nouveau de me balançait à l'eau, je lui répondis :


- Je crois que je vais m'y jetais toute seule. Mais ensuite va falloir que tu me dises ce que j'ai bien pu faire, je n'en ai pas la moindre idée.

Il me laissa me lever avec méfiance et je plongeais dans le lac. L'eau froide me faisait du bien. Je restais un long moment sans remonter profitant du cocon que formait l'eau noir à cette heure de la nuit. Je sortis finalement pour rejoindre Kol. J'étais ruisselante, encore plus découverte mais ne craignais pas de tomber de tout manière. J'enlevais ma robe pour la poser sur une branche. De toute manière, ce ne serait pas la première fois que mon ami me verrais ainsi. Je m’installais à coté de lui, réfléchissant toujours. Je voulais me rappelais d'au moins un petit détail. Des images, flou et dont le son n'étais pas claire, passait dans ma tête en boucle. Je reconnaissais bien le sang mais cela ne m'avançais pas plus. Mon corps m'avait déjà fait comprendre que je m'étais trop nourri.

- Kol, qu'est ce qui s'est passé ? Explique moi, je déteste ne pas savoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Invité

MessageSujet: Re: Amusons nous ensemble [Constance]   Jeu 5 Avr - 2:15

Petit à petit, je sentais que Constance reprenait le contrôle de son corps. L’éloigner de tout ce sang était de toute évidence la seule solution à ce problème, j’avais du en faire autant la dernière fois qu’elle avait réagit ainsi. C’est lorsque la jeune vampire prend enfin la parole que je sais que je peux la laisser hors de ma portée sans qu’elle ne soit un danger pour quelqu’un d’autre.

- Je crois que je vais m'y jetais toute seule. Mais ensuite va falloir que tu me dises ce que j'ai bien pu faire, je n'en ai pas la moindre idée.

Je ne lui réponds pas et la laisse simplement se relever. J’ignorais si lui dire la vérité lui serait vraiment utile, ça ne l’aiderait pas mieux à avancer, mais elle avait le droit de savoir ce qu’elle avait commis. J’espérais seulement qu’elle ne m’en voudrait pas de ne pas l’avoir arrêté plus tôt. Tandis qu’elle se jetait dans l’eau froide du lac afin de se sentir mieux, je m’asseyais sur l’herbe et l’observais en gardant le silence. En la regardant, j‘avais l’impression que malgré sa transformation, Constance était parvenue à conserver en partie une vie d’humaine. Elle semblait avoir des amis, des sentiments, et tout comme eux des choses échappaient de se contrôle. Je détestais la race humaine, et pourtant j’appréciais considérablement Constance, quel joli paradoxe... Je l’enviais peut-être un peu aussi... Je suis un vampire excessif, je ne connais plus rien de ma vie d’humain, il n’y a plus que la chasse, le sang, et l’amusement. Mais parfois cette vie m’ennuie un peu, et pourtant je sais aussi que c’est celle qui me convient le mieux. Les humains connaissent des sentiments, c’est ce qui les rendent faibles, moi je suis bien mieux sans ça. Je sors finalement de mes pensées lorsque Constance quitte l’eau du lac pour venir me rejoindre, retirant au passage sa robe qu’elle étend sur une branche d’arbre. Elle avait décidément un corps de rêve, et je suis sur que beaucoup d’hommes envieraient de se trouver à ma place.

- Kol, qu'est ce qui s'est passé ? Expliques moi, je déteste ne pas savoir.

Je la regarde droit dans les yeux, lui évitant le coup de l’homme pervers qui ne sait détacher son regard de ses belles formes, je trouvais cela irrespectueux et dégradant. Contrairement à tous ces hommes, ou plutôt ces animaux en chaleur, moi je sais me contrôler. J’hésite encore un peu à lui avouer la vérité, puis je me dis que je pourrais très bien la lui dire en atténuant légèrement les choses, je n’irais pas dans les détails concernant le massacre qu’elle avait commis.

- Des morts, ça se résume simplement à ça. Ton envie de sang était bien trop forte pour que tu gardes le contrôle et tu as tué les trois quart des personnes présentes.

Allait-elle culpabiliser ? Etre en colère contre moi ? Ou même triste ? Je l’ignorais... Peut-être serait-elle indifférent au nombre de morts, tout comme je le suis, ou peut-être pas. Un vent frais se leva alors, et bien qu’un vampire ne soit pas tellement atteint par le chaud et le froid, je retirais tout de même ma veste afin de la lui déposer sur ses épaules, recouvrant ainsi une partie de son corps. Avant qu’elle ne prenne la parole, je tenais tout de même à ajouter quelque chose.

- J’aurais facilement pu t’arrêter avant qu’il n’y ait trop de victimes, je suppose que tu t’en doutes déjà, donc si ça peut t’empêcher d’avoir des remords, tu peux rejeter la faute sur moi, les humains comptent trop peu à mes yeux pour que leur perte m’atteigne.
Revenir en haut Aller en bas

Constance Martin

avatar

Messages : 70
Date d'inscription : 14/03/2012
Age : 27
MessageSujet: Re: Amusons nous ensemble [Constance]   Jeu 12 Avr - 8:04

Je venais de tuer les trois quarts des invités....Cela faisait beaucoup tout de même. Je comprenais d'autant mieux cette sensation au creux de mon ventre. C'était le gavage..Bien entendu j'avais aussi un poil de culpabilité mais je pouvais gérer ça. Avec un peu de chance, les élèves que je n'avais pas dévorer aurait perdu la mémoire grâce au bon soin de Kol. Car même s'il aime assister à des massacres, ce cher vampire savait me couvrir lorsqu'il me laisser déraper. C'était une sorte de règle entre nous. Si un humain sortait vivant d'un dérapage, on lui vidé la mémoire pour la soirée complète. Il ferais passer ça sur l'alcool. Vive le vingt-et-unième siècle et ses moeurs libérées.

- Encore un incident pour ton absinthe, n'est-ce pas ? Il sera plus raisonnable de me contenter de soda la prochaine fois...Rassure moi personne ne se souviendra de ce désastre ?

L'humour en tout circonstance, voilà le secret. J'avais besoin de décompresser et de dessaouler en profondeur. J'inspirais profondément pour me recentrer. J'observais Kol...Notre dernière soirée arrosé avait eu les même conséquence. J'avais la aussi terminer trempée et à moitié nue. Autant dire qu'a l'époque, j'aurais un scandale affolant dans cette tenue. Comme le temps passe vite... C'est vrai, tout ce temps à changer de façon de vivre me ferais presque regretter ma vie de jeune fiancé de la révolution française. Presque parce que je ne supporterais plus d'être une simple humaine. Il me fallait un petit remontant...Je ne supporte pas la nostalgie.

Il était temps de clôturer cette soirée un peu plus spécial que prévu. A moi de vérifier si je n'avais goûter au sang d'un de mes élèves...Il y avait peu de chance,malheureusement. Je quittais Kol après ce moment de réflexion. Je n'avais qu'une envie : plonger dans mon lit et dormir jusqu'à ne plus pouvoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Amusons nous ensemble [Constance]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Amusons nous ensemble [Constance]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Amusons nous ensemble en Noerphilie [1 personne]
» Ce soir, amusons nous - Solal & Edonis
» Kiyoshi Teppei - Amusons-nous ! [U.C]
» Cours de potions n°3 : Amusons-nous avec les animaux !
» Amusons-nous Mushu [Musu]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Mystic Falls :: Forêt-