Partagez | 
 

 Le monde est sourd, bien entendu - Rose

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Damon Salvatore

Modérateuravatar

Messages : 208
Date d'inscription : 19/11/2011
Age : 23
Localisation : Dans les bars de Mystic Falls, à traquer sa future proie
MessageSujet: Le monde est sourd, bien entendu - Rose   Jeu 29 Déc - 1:24

Titre : F. Cabrel "Le monde est sourd"


Ah ! Le parc. Immense étendue herbeuse verte et douce, entourée d’arbres de tout genre, des grands, des petits. De multiples petites fleurs de toutes les couleurs qui existent bordent le chemin de terre slalomant dans cet endroit tranquille. Vous entendez des oiseaux gazouillés, chanté pour vos tendres oreilles. Vous humez les différents parfums dont regorge le pars et ses alentours. De quoi rendre un homme amoureux de Dame Nature. Et puis si vous vous enfonciez encore un peu plus loin, sous des arbres-singes, vous verrez apparaître devant vous le lac. Un lac grand mais calme. Son eau limpide valse au gré du vent, tourbillonnant lorsqu’une feuille se dépose sur sa surface lisse. Un endroit pareil au paradis…

Oui, c’est ce que je vous aurais sorti si j’étais encore dans ma condition humaine. Mais là, j’avais tellement vu de « beauté » de ce genre, qu’il en fallait plus pour m’émouvoir. Disons que j’étais juste face à un lac comme il y en a cent autres. Une fine couche de gèle recouvrait encore le sol où nous mettions nos pieds, mais la neige d’il y a quelques semaines avait en grande partie disparues. Même des canards venaient patauger dans l’eau revenue au grand jour après avoir été enfermé sous une couche de sol dur. Si vous aviez le courage, vous pouviez même tenter d’y faire de la patinoire. Amusant n’est-ce pas ? Surtout en sachant que quelques kilomètres plus loin, une vraie piste de patinage vous attendait.

Mais je n’étais pas ici pour m’extasier devant un lac encore à moitié endormis ou les immenses arbres singes qui ployaient sous leurs lourds fardeaux. Non. Mais j’étais ici après avoir donné rendez-vous à une vieille amie. Si amie était le terme qui convenait à la dame. Disons que c’est comme cela que nous l’appellerons. L’amie. Mais pourquoi cet endroit reculé et où en ce moment personne n’y mettait les pieds ? Très simple. Comme vous devez vous en souvenir, mademoiselle Littleton - oui, parce que c’est bien elle, « l’amie » - n’est pas comme qui dirait, une jeune femme de bonne compagnie. Enfin, ça dépend pour qui. Pour moi, elle l’est, oh et pas qu’un peu ! Nos retrouvailles chaque quart de siècle est un vrai délice pour un mâle comme moi. Par contre, pour un humain… Disons, qu’à sa place je préférerais rater tous mes examens d’entrées que d’être en face de Rose par un soir sans lune.

Enfin, tout ça pour dire que nous avions convenu de nous revoir dans un lieu isolé, et étant donné que je connaissais cette ville depuis plus longtemps qu’elle, je lui avais proposé le lac et ses arbres singes. Et dieu sait comme j’étais étonné que plusieurs semaines plus tard, Rose était toujours dans les parages de Mystic Falls. Et je me creusais la tête afin de savoir pourquoi elle restait, quelles étaient ses intentions. Et ça me turlupinait depuis. Parce que je l’avoue ça ne me plaisait pas de ne plus avoir Mystic Falls sous mon contrôle, dans le sens que je n’étais plus le seul vampire - avec mon frère, mais étant beaucoup trop animaux pour pouvoir encore se dire vampire - à être ici. Bon, certes il y avait Emma, une jeune vampire. Mais d’après ce que j’avais compris, ça faisait plusieurs mois, voir années qu’elle était dans cette petite ville, et pourtant aucuns meurtres, aucuns soupçons ne pouvaient être mis dans son casier vampirique (même genre que casier judiciaire, Ahah).

Du côté du lac sur lequel j’étais, et qui signifiait aussi la fin du chemin de terre, je cherchais un simple endroit où poser mes fesses - au passage, que tout le monde rêvait d’avoir devant soit, passons - et sur ma gauche se trouvait un bête petit banc en pierre. Perfect. On ne savait jamais combien de temps prendrait Rose pour venir à un rendez-vous, je préférais donc avoir de quoi m’occuper. Même si s’asseoir sur un banc n’était pas une occupation des plus grandissimes. Je m’en accommoderai.

Une fois assis, je me m’y à attendre… Encore et encore. Le soleil se couchait, l’air se faisait de plus en plus violent, des troncs d’arbres commencèrent à se déraciner, volant à travers le lac… Bon, d’accord, il va falloir que je me calme, et surtout que j’arrête de divaguer… Je vous assure, il faisait encore plus ou moins beau, le vent n’avait pas augmenté et aucuns arbres à ma connaissance ne se déracinaient. Tout était pour le mieux. Levant la tête vers l’opposé d’où j’étais, je vis arriver de sa démarche de félins, Rose.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Invité

MessageSujet: Re: Le monde est sourd, bien entendu - Rose   Jeu 29 Déc - 2:54


    Rose & Damon
    Le monde est sourd, bien entendu



Il commençait à se faire tard. La nuit était tombée sur une bonne partie de Mystic Falls et un ciel étoilé entouré la maison de Rose. Il n'y avait pas un bruit dehors. La nature semblait s'être endormie en même temps que la moitié des habitants de cette ville. Tout était paisible. Pas un souffle de vent, pas un hululement d'hibou ou un pas d'écureuil pressé ne venait perturber le silence. Rose pensa avec ironie que les écureuils devaient dormir sur leurs deux oreilles maintenant alors que les jeunes adolescentes avaient une bonne raison de craindre le monstre sous leur lit. Depuis son départ, elle se sentais, comment dire... Un peut perdu. Car en Russie, elle avec comme une famille, avec qui elle avais de proche relation. La personne qui lui manque le plus, est Louka. Un vampire aussi vieux quelle. Les deux son comme les dix doigts de la mains. Mais lui, il a sue se faire discret.

La jeune femme ferma les yeux, penser à ses sentiments ne la réussissait pas et dans des moments comme celui-là où elle se sentait horriblement las, elle avait une forte envie d'appuyer sur le bouton. Où était passée sa vie si simple où elle ne faisait que vivre, s'amuser, se nourrir au gré de ses envies. Mais elle ne pouvais pas si permettre. Car elle devais se faire petite et éloigner tout soupçon.

La vampire se décida d'aller prendre une douche pour se détendre et laisser ses muscles tendus se relaxer. Pendant une bonne vingtaine de minutes, elle ne laissa rien d'autre que le bruit de l'eau qui tombe envahir ses pensées, savourant la pression et la chaleur sur sa peau. La température était élevée mais elle ne sentait presque pas la douleur ou du moins elle ne durait pas assez longtemps pour qu'elle devienne gênante. Une buée s'était élevée et avait recouvert le miroir de sa salle de bain. Quand, elle sortit, elle se sentait bien mieux, beaucoup plus frais, détendu. Ilelle se rhabilla tranquillement (elle n'avait pas de pyjama, elle dormait nu) Mais elle repensa, se soir, elle avais un rendez vous au lac, avec le plus beau vampire quelle n'a jamais vue depuis 900 ans. Alors, pour l’occasion, Rose se fis un soin du corps. (Ba oui, on ne c'est jamais se qui peut se passer xD sur tout la nuit).

La reine des garces se dirigea vers sa chambre, où été encastrer dans le mur, un penderie qui cacher tout ses plus beau vêtements. Bien sur, la jeune femme aimais être a la hauteur, et pris un slim noir, de sublime talon aiguille or, un haut de couleur or. Puis, sa tenue ajustais, elle descendit les escalier pour se dirigeais dans la direction de la porte d'entrer. Arriver ici. La vampire pris une veste a fourrure ( Vrai bien sur ) puis sortie de chez elle et pris la voiture en direction du lac, où devais attendre sagement Damon.

Arrivais sur le parking du lac, elle pris la place la plus proche. Elle descendit de voiture et pris le chemin pour aller vers Damon. De sa démarche féline, Rose se rapprocha du beau vampire, un sourire au coin des lèvres. Heureuse de le revoir elle se regarda dans une petite glace qui se trouvais dans son petit sac, juste pour voir si le vent ne l'avais pas trop décoiffer. Mais rien a signaler. Elle est toujours aussi belle. Le maquillage !!! Tout va bien aussi.

Quelque minutes plus tard, elle arriva vers un banc où été assis un homme, de loin, elle n'avais pas bien vue qui été. Mais quelque pas après, elle vis que ce n'étais que le vampire. Ouf, elle avais crus qu'il étais partie, car elle avais mis trop de temps. Elle se rapprocha de plus en plus vers lui. Toujours aussi beau le Damon. Puis elle dit.

« Bonsoir Damon. Je ne tais pas fait trop attendre ?!»



Revenir en haut Aller en bas

Damon Salvatore

Modérateuravatar

Messages : 208
Date d'inscription : 19/11/2011
Age : 23
Localisation : Dans les bars de Mystic Falls, à traquer sa future proie
MessageSujet: Re: Le monde est sourd, bien entendu - Rose   Lun 2 Jan - 10:33



Tout du moins, la jeune femme savait se faire attendre. Plus je regardais le visage de Rose, plus je me rappelais des moments, plus souvent torrides, que nous avions eus dans le passé. Peu importe le moment, à deux. Je ne l’avais jamais aimé. Ou tout du moins, pas de l’amour que j’avais éprouvé pour la vampire qui m’avait rendu comme j’étais en cet instant et pour toujours. Et rien ne pourrait le surpasser. Même si maintenant il était enfoui là ou rien ne pourrait jamais le faire sortir. L’éternité ensemble hein… La bonne blague. Enfin, je n’étais pas là pour m’apitoyer sur le passé. Mais plutôt sur les raisons du non-départ de Rose Littleton.

- Bonsoir Damon. Je ne t’ai pas fait trop attendre ?

Je serais tenté de lui dire oui, et que moi et l’attende c’était zéro côté amitié. Mais comme le parfait gentleman que j’étais, je lui fis mon plus beau sourire et l’invitais à s’asseoir à mes côtés. Chose qu’elle ne tarda pas à faire. Au-dessus de nous, les étoiles étaient à leur plus haute apogée. Contrairement à d’autres créatures surnaturelles de la nuit, je n’avais jamais eu à souffrir de celle-ci. Etant donné que dès ma transformation, la puissante sorcière Emily Bennet m’avait fait don d’une chevalière me protégeant des rayons ardents du soleil sur la demande de sa vieille amie. Amie qui l’a trahi, mais passons.

Je ne voyais pas trop comment aborder le sujet. La mettre ne colère, très peu pour moi. Et afin de la neutraliser… Disons qu’il faudrait qu’elle se nourrisse de sang animal ou alors que je sois plus vieux qu’elle. Mais aucunes des deux options étaient présentes, ce qui dans tous les cas me rendait plus faible face à la jeune femme du nom d’une fleur. Fleur qui la caractérisait magnifiquement. Belle à l’extérieur, mais si vous vous approchiez de trop près, les piquants sortaient et sans l’avoir vu venir, soit vous vous retrouviez vidé de votre sang, soit avec un pieu dans le cœur. Heureusement pour moi, rien de tout cela ne m’était encore arrivé.


- Bien, je suppose que tu sais que je ne t’ai pas fait venir pour te montrer la pleine lune ?

A moins que la jeune, non plutôt vieille, vampire soit bête à se point, elle devait bien s’en douter. Nous ne nous voyons que très rarement, et il y a quoi… Une semaine voir deux, que nous nous étions retrouvés sur le Marché de Noël et passés la nuit ensemble. Et pourtant, je l’avais fait revenir au près de moi, pour simplement lui parler du beau et du mauvais temps ? Non, je ne crois pas, vraiment. Je n’étais pas encore tombé sur la tête.

- Réponds-moi franchement. Et sans entourloupes. Pourquoi tu restes à Mystic Falls ?

J’avais parlé un peu trop sèchement, je m’en rendais bien compte, mais quand je voulais savoir quelque chose, je ne pouvais m’empêcher de tout faire pour y arriver, mais bon, un petit sourire d’excuse et hop, c’était passé.

Je ne voulais plus de son petit discours de « j’en ai marre de la Russie, je voulais changer ». Ouais, ça peut marcher un temps, afin de visiter d’autres horizons, mais quand une femme comme Rose restait plus d’une semaine au même endroit, je doutais fort que ce soit pour ces mêmes raisons. Il devait forcément avoir autre chose.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Le monde est sourd, bien entendu - Rose   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le monde est sourd, bien entendu - Rose

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Je vous ai entendu...[Livre 1 - Terminé]
» Pollux et le manège de l'enfer! [mission]
» Taaable... (suspense) INS/MV, bien entendu !
» Venez nous faire découvrir de nouveau groupe (ou chanteur ;p)
» Minerva McGonagall ▬ Nous n'avons jamais recours à la métamorphose pour infliger des punitions !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Mystic Falls :: Lac-